EDITEUR

Le livre déjà culte "Génération H" est de retour dans les librairies quatre ans après la sortie du premier tome et deux ans après la sortie du deuxième tome ("Génération H, Têtes chercheuses d'existence") de la trilogie sociale écrite par Alexandre Grondeau. Entre temps le roman aura été attaqué par le CSA après le passage de l'auteur sur France Info et des libraires refusent toujours de le vendre.

Des manifestations et des festivals ont été organisés pour le défendre et ont réuni à chaque fois plusieurs milliers de personnes. Des clips de soutien ont été vus plus de 10 millions de fois sur YouTube et la trilogie a conquis près de 40 0000 lecteurs, le succès du livre ne se démentant pas. "Génération H, Bons à rien sauf à vivre" parle d'une jeunesse française dont la littérature a oublié l'existence depuis trente ans. Elle est insoumise, hédoniste, rebelle, fragile et explosive. Le roman est une plongée sans concession dans la France qui fume, un livre qui aborde la culture hasch de manière frontale et le quotidien mouvementé d'une bande de fumeurs et de bringueurs invétérés. "

"Génération H, Bons à rien sauf à vivre" raconte comment le cannabis est entré de manière irréversible dans la culture française, au même titre que le vin ou la bonne bouffe. "Sur la Route" de Jack Kerouac posait les fondations de la "Beat Generation" dans l'Amérique des années 60, la "Génération H" a elle aussi trouvé son livre emblématique.